Offre d’emploi : Coordonnateur ou coordonnatrice en développement des affaires

Le/la coordonnateur(trice) en développement d’affaires est principalement responsable du recrutement, du maintien des relations et de toutes les communications avec les membres de la chambre. Cette personne assistera aux efforts de sollicitation de la chambre de commerce en préparant la documentation nécessaire à l’appui des activités. Le/la coordonnateur(trice) est responsable du suivi avec le conseil d’administration. Cette personne dirigera et organisera des activités de la chambre pour les membres.

Date limite pour postuler : Le jeudi, 31 mars 2022 à 16 h00

Télécharger plus d'info (format .docx)

2021 - Présentation de l'état de la ville de Shediac

Du haut vers le bas: Sophie Belliveau-Doiron, Présidente de la CCGS; Roger Caissie, Maire de la ville de Shediac

 

Cliquez ici pour plus d'informations.

 

 

2019 - Présentation de l’état de la ville de Shediac

De gauche à droite : Président Ron Cormier, CCGS et Maire Roger Caissie, ville de Shediac

Pour plus d'information sur la présentation

Salon de l'emploi du Grand Shediac

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Troisième Salon de l’emploi du Grand Shediac

Shediac, le 29 mars 2019 – La Chambre de commerce du Grand Shediac est fière de vous inviter au 3e Salon d’emploi du Grand Shediac, qui aura lieu le mardi 2 avril au Centre multifonctionnel de Shediac situé au 58, rue Festival, de 18 h 00 à 20 h 00.

Cet événement est ouvert à tous et ce sont près de 30 employeurs qui seront présents afin de rencontrer les chercheurs d’emploi. Il y a parmi les entreprises participantes telles que Sobeys Shediac, Assurance Vienneau Insurance, la Villa Providence Shediac, COOP IGA Shediac, The Co-operators, et la liste continue.

Monsieur Ron Cormier, président de la Chambre de commerce du Grand Shediac explique que peu importe l’entreprise, plusieurs font face au même défi : recruter de la main-d’œuvre qualifiée. C’est pour cette raison que la chambre organise ce salon encore une fois, avec l’aide de divers partenaires tel que Gouvernement du Nouveau-Brunswick, Opportunité Nouveau-Brunswick, Ville de Shediac. Monsieur Cormier demeure confiant que des emplois peuvent être comblés ici.

Plusieurs employeurs se sont inscrits à l’évènement et sont tous prêts à effectuer des entrevues, même sur place (certains espèrent même embaucher!) Le public est fortement encouragé d’y participer – venez découvrir les nombreuses possibilités d’emploi dans la grande région du Sud-est.   L’entrée est gratuite, il suffit d’apporter votre curriculum vitae.

- 30 -

Renseignements :

Jonathan Chevarie

Agent de développement

Chambre de commerce du Grand Shediac

531-2201

Chambre de Commerce du Grand Shediac, Chambre de Commerce de Cap-Pele/Beaubassin-est Citoyens de la vérité au sujet de la plage Parlee

Shediac, N.‑B. — La Chambre de Commerce du Grand Shediac, Citoyens de la vérité au sujet de la plage Parlee et Chambre de commerce de Cap-Pelé/Beaubassin-est unissent leurs forces pour diffuser la vérité au sujet de la plage Parlee.

De nombreuses informations erronées et allégations sans fondement circulent sur la condition de la plage Parlee et bon nombre de citoyens et d’entreprises sont inquiets des effets négatifs de ces rumeurs.

Ron Cormier président de la Chambre de Commerce du Grand Shediac dit : « Certains groupes se servent de la plage Parlee pour promouvoir un programme anti-développement et cela nuit aux entreprises locales. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a investi des millions de dollars en études, mises à jour d’infrastructures et entretien dans la région du bassin versant de la baie de Shediac afin d’assurer que cette plage demeure une attraction touristique dynamique. »

« La Plage Parlee est primordiale pour notre région car un grand nombre de nos commerces locaux dépendent du tourisme.  C’est pour cela qu’il est très important que les informations circulées au sujet de la Plage Parlee soit véridiques et que celles-ci soient transmises pour les bonnes raisons.» déclare Albert E. LeBlanc, président de la Chambre de commerce de Cap-Pelé/Beaubassin-est.

Luc LeBlanc est à la tête d’un groupe de propriétaires d’entreprises locales et de résidents qui ont créé un groupe de défense nommé Citoyens de la vérité au sujet de la plage Parlee. « Nos objectifs sont simples, dit Luc. Nous voulons promouvoir les faits sur la qualité de l’eau de la plage Parlee obtenus par des sources fiables. Nous voulons sensibiliser les gens de la région ainsi que les visiteurs potentiels sur la modernisation de l’infrastructure en cours à la plage Parlee et nous voulons corriger les informations erronées au sujet de la plage avec des données exactes. »

« Nous lançons une campagne de sensibilisation pour faire la lumière sur la vérité et corriger les informations erronées au sujet de la plage Parlee. Notre campagne mettra en valeur la vérité uniquement fondée sur des données scientifiques obtenues par des experts dûment qualifiés, dont les auteurs de Stantec Consulting, Crandall Engineering et du Comité directeur de la qualité de l’eau de la plage Parlee » explique Luc.

La saison dernière, la plage Parlee avait un taux de conformité de 95 %; 99 % des échantillons avaient un niveau de bactéries inférieur aux Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada.

 Résultats des analyses de l’eau — mise à jour en date du 13 juillet 2018

Cette saison, on a prélevé et testé 410 échantillons sur 41 jours. De ces 410 échantillons, seuls deux échantillons d’entérocoque avaient un niveau de bactéries supérieur aux Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada. Sur les 410 échantillons prélevés à ce jour, l’eau est sécuritaire pour la baignade 98,7 % du temps.

L’eau à la plage Parlee est testée 10 fois par jour pour vérifier les niveaux d’entérocoque et d’E. coli.

Informations contextuelles — Études récentes

Comité directeur de la qualité de l’eau de la plage Parlee

Le rapport final des experts du Comité directeur sur la qualité de l’eau de la plage Parlee soumis au Gouvernement du Nouveau‑Brunswick a conclu que le bassin versant de la baie de Shediac a généralement un niveau de bactéries inférieur aux Recommandations au sujet de la qualité des eaux utilisées à des fins récréatives au Canada. (Se référer aux pages 5, 18, 34 et 52 du rapport final.)

Le rapport final peut être consulté à l’adresse suivante :

http://www2.gnb.ca/content/dam/gnb/Departments/eco-bce/Promo/Parlee_Beach/pdfs/parlee_beach_water_quality_finalreport-f.pdf

Rapport de Stantec

À l’été 2017, le Gouvernement du Nouveau‑Brunswick a confié à Stantec Consulting le mandat d’effectuer une étude du sable et de l’écoulement des eaux souterraines de la plage Parlee.

Le rapport a conclu que le sable de la plage Parlee est 100 fois inférieur aux recommandations qui indiqueraient un problème. (Se référer à la page 37 du rapport final.)

Le rapport final peut être consulté à l’adresse suivante :

http://www2.gnb.ca/content/dam/gnb/Departments/eco-bce/Promo/Parlee_Beach/pdfs/3_parlee_beach_bacteria-f.pdf

Rapport de Crandall

Le Gouvernement du Nouveau‑Brunswick a confié à Crandall Engineering le mandat d’effectuer une étude du système de collecte et de pompage du système d’eaux usées existants à la plage Parlee. Après d’importants travaux sur le terrain, Crandall a conclu que l’intégrité du système est saine et qu’il n’y a pas de fuites de conduites. (Se référer à la page 28 du rapport final.)

Le rapport final peut être consulté à l’adresse suivante :

http://www2.gnb.ca/content/dam/gnb/Departments/eco-bce/Promo/Parlee_Beach/pdfs/19ParleeBeachSystemConditionReportf.pdf

Pour plus d’information, communiquer avec :

Tracey Stephenson

506 850‑8077

véritéplageparlee.com

Don de la Chambre de commerce du Grand Shédiac

La Chambre de commerce du Grand Shédiac a présenté les dons amassés lors de son Gala au Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour. Sur la photo, Ron Cormier, le président, présente le chèque de 1465$ à Kristal LeBlanc, directrice générale du centre. (Photo : Gracieuseté 

L'état de la Ville de Shediac : Maire Jacques LeBlanc

Présentation en format PDF - fr

Organisme de l'année 2018 - Vestiaire St-Joseph Inc.

Entrepreneur émergent de l'année 2018 - Eugene Brydges

Lors de son 6e Gala de reconnaissance La Chambre de commerce du Grand Shédiac honore ses membres

par

Claire Lanteigne

Lors de son 6e Gala de reconnaissance, la Chambre de commerce du Grand Shédiac a remis son prix Entreprise de l’année à Glenwood Kitchen. Ce prix vise à reconnaître une entreprise qui contribue à la création d’emplois dans la région, qui est un modèle pour la communauté d’affaires et qui démontre un engagement envers la communauté.

En acceptant son prix, James McKenna a raconté comment son père l’avait laissé à la porte de l’entreprise qu’il venait d’acheter, il y a 15 ans, alors qu’il n’avait aucune expérience pertinente. «Il avait confiance en moi, a-t-il dit, et moi j’ai fait confiance aux gens autour de moi.» Il a souligné la qualité du travail qui se fait dans l’entreprise par des employés qui donnent leur 100%. «C’est comme une famille chez-nous, a-t-il ajouté, alors qu’on y retrouve plusieurs membres de mêmes familles qui y travaillent et qui sont fiers de ce que l’on produit. Nous devons être la seule entreprise qui ferme ses portes le vendredi après-midi pour aller jouer au hockey, a-t-il conclut. Je suis très fier de mes employés.»

Glenwood Kitchen compte plus de 100 employés, dont 64% y sont depuis dix ans et plus. L’entreprise de 80 000 pieds carrés continue de grandir avec 50 détaillants qui vendent ses produits.

Le prix Entrepreneur émergent de l’année a été remis à Eugene Brydges, de Shédiac Home Hardware, qui a connu au cours de la dernière année une importante expansion de son commerce. Ce prix est remis annuellement à un entrepreneur qui démontre de l’innovation et du leadership dans son entreprise.

Brydges a acheté le commerce en 2015 et il l’a tout rénové en l’agrandissant à 15 000 pieds carrés. Il s’est dit honoré de cet honneur et a remercié ses employés et les clients qui l’appuient.

Le Vestiaire Saint-Joseph Inc., qui vient en aide aux gens et aux démunis de la région, a reçu le prix Organisme de l’année. Cette reconnaissance est remise annuellement à un.e citoyen.ne ou organisme qui a su se démarquer dans la communauté.

En acceptant le prix, Judson Cassidy, président du conseil d’administration, a indiqué que c’était un honneur de recevoir cette reconnaissance. «Je remercié les employés et les bénévoles ainsi que les gens de la communauté qui croient dans la mission du Vestiaire, ainsi que les partenaires et les commerces qui donnent afin que nous puissions poursuivre notre travail.» Il a aussi remercié les fondatrices qui ont eu le courage de créer cette institution qui fait toute une différence dans la communauté.

Centre-Ville Shédiac Downtown inc. a reconnu Yves Frenette, de la Maison Funéraire Frenette, en tant qu’entrepreneur dans le centre-ville de Shédiac, où il opère son entreprise depuis plusieurs années. Dans un discours, M. Frenette a accepté le prix avec fierté et pour lui «c’est un privilège de servir sa communauté dans des temps difficiles. C’est difficile de séparer l’entrepreneur de l’entreprise car nous ne faisons qu’un», a-t-il dit.

Chambre de commerce dynamique

Victor Boudreau, député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé a souligné l’impact important du dynamisme de la Chambre de commerce dans la région.

Le président de l’organisme, Ron Cormier l’a remercié pour tout ce qu’il a fait pour la région et pour la province. En épelant son prénom, il a souligné sa Vigilance, son Intelligence, son esprit Charitable, sa Tenacité, son Optimisme et sa Retraite de la politique. Il lui a souhaité bonne chance dans ses projets futurs.

Monsieur Cormier a également parlé du travail de l’organisme qui apporte des programmes pour répondre aux besoins de la ville. «C’est une Chambre de commerce très occupée, a-t-il dit, et nous avons plusieurs dossiers en marche, dont celui de l’immigration.

«Le gros dossier est sans contredit celui de la plage Parlee, a-t-il ajouté. Elle est et sera toujours une partie importante de notre économie. La province a investi trois millions$ et même si on ne le voit pas toujours, il y a du travail qui se fait pour remédier à la situation. Le ministre Rousselle va venir donner un compte-rendu de la situation à la mi-mars. Il faut établir une stratégie afin de rebâtir la confiance qu’on a perdue et il faut tous être des ambassadeurs. Je vous mets au défi de parler de ce qui se fait à la plage Parlee et nous avons une responsabilité morale de nous assurer que ça va donner quelque chose pour demain», a-t-il conclut.

Web Design